Migrations : du fond des âges au 21ème siècle

14H00
TnBA
-
Salle Vitez

En partenariat avec La Croix

En 2017, près de 70 millions de personnes ont pris le chemin de l’exil, soit près de 3 millions de plus en une année. Les réflexes de repli, les rejets, mais aussi la solidarité spontanée mettent en jeu l’essence de notre humanité. Dans ce contexte exceptionnel, que peuvent nous enseigner les autres pics de migration que notre espèce a connu depuis son existence ? Quelles sont les permanences et les ruptures dans notre histoire et même, dans notre pré-histoire ? Sur un temps long, l’humanité s’est forgée dans une série de sorties d’Afrique. L’Européen d’il y a encore 8000 ans était un homme noir. Puis le monde politique a fait son œuvre, il a dressé des frontières. Des langues ont été forgées, des identités construites. La mondialisation, les bouleversements climatiques sont passés par là. Des hommes ont posé le pied sur la Lune. Ils le poseront bientôt sur Mars. Les  perspectives larges du passé doivent nous aider à mieux appréhender la mobilité de l’homme d’aujourd’hui.

 

intervenants

  • Jean-Jacques Hublin - Professeur au collège de France en paléontologie humaine.
  • Thomas Lacroix - Docteur en géographie et en sciences politiques à l’Université de Poitiers, spécialiste du lien entre transnationalisme, développement et migrations.
  • Catherine Wihtol de Wenden - Spécialiste des migrations internationales et directrice de recherche au CNRS.

animateur