Plutôt zadiste ou gréviste ? Les nouvelles frontières de la contestation

17H00
TnBA
-
Salle Vitez

En partenariat avec Sud Ouest

De nouvelles formes de contestation se développent à la faveur des technologies numériques. Sans Twitter, sans Facebook… le « printemps arabe » n’aurait pas débouché sur la révolution tunisienne, l’impact du mouvement Occupy Wall Street aurait été médiocre et Nuit debout serait resté sans lendemain. Sans les plates-formes d’où surgissent les pétitions citoyennes et les actions coup de poing, le chalutage des grands fonds marins n’aurait pas été interdit par Bruxelles. Est-ce à dire pour autant que les formes traditionnelles de contestation – défilé, grève, occupation des usines… – appartiennent à un passé révolu de la même façon que les rituels électoraux ? Lassitude démocratique et lassitude sociale, même combat ? Web 2.0 contre syndicats ?

intervenants

  • Jean-Claude Mailly - Ancien secrétaire général du syndicat Force Ouvrière (2004-2018).
  • Claire Nouvian - Fondatrice et présidente de l’ONG Bloom.
  • Albert Ogien - Sociologue, directeur de recherches au CNRS, spécialiste de l’analyse des mouvements sociaux.

animateur