Projection du documentaire La liberté nous aime encore, de Sarah Franco-Ferrer, suivie d’une discussion avec la réalisatrice

11H30
Librairie Mollat
-
Station Ausone

En partenariat avec la librairie Mollat

Le débat sera animé par Jean-Claude Guillebaud, chroniqueur et essayiste

« Un extraordinaire documentaire », écrit le journaliste Jean-Claude Guillebaud, à propos de La liberté nous aime encore. « Sa réalisatrice, Sarah Franco-Ferrer, ajoute-t-il, a voulu montrer sans tricher la répugnante réalité de la guerre. Sans négliger le courage des soldats. Fruit d’un long travail, le film est une addition de séquences venues de guerres récentes (Syrie, Afghanistan, Irak, Libye…) que commentent huit témoins, à commencer par un prestigieux disparu : Albert Camus. La voix de ce dernier, enregistrée lors de la remise de son prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1957, contient une phrase passée à la postérité. » Chaque génération, sans doute, dit Camus, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. » Réentendu sur fond de ruines et de dévastations guerrières récentes, ce « discours de Suède » retrouve une force et une actualité bouleversantes. »

Image ©S.Franco-Ferrer