10H00
TnBA
-
Salle Vitez

Le monde est-il devenu plus pacifique ?

En partenariat avec la librairie Mollat

Le monde est-il plus sûr qu’il ne l’était au siècle passé ? La réponse n’est pas évidente. Le nombre de conflits armés entre États (souvent liés à la création d’États) a certes dégringolé au fil des décennies mais les guerres civiles et les attaques terroristes ont grimpé. Aujourd’hui, soixante-cinq millions de personnes sont des déplacées et vingt-un millions des réfugiés. Depuis des décennies jamais ces chiffres-ci n’ont été aussi élevés. Par ailleurs, aux conflits sur terre, sur mer et dans les airs est venue s’ajouter une nouvelle dimension : la cyberguerre, sans doute appelée à prendre de plus en plus d’importance.

intervenants

  • Nicolas Arpagian - Directeur scientifique du cycle Sécurité numérique à l'Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ) et Directeur de la stratégie d'Orange Cyberdefense. Maître de conférences à l'Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP) il est notamment l'auteur de La Cyberguerre - La guerre numérique a commencé (Ed.Vuibert).
  • Béatrice Giblin - Professeur émérite des universités. Fondatrice et directrice jusqu’en 2012 de l’Institut Français de Géopolitique (IFG) à l’université de Paris 8. Directrice depuis 2008 de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote fondée par Yves Lacoste en 1976 auquel elle a succédé.
  • Alain Juppé - ancien Premier ministre, maire de Bordeaux
  • Maurice Sartre - Professeur émérite d’histoire ancienne à l’université de Tours, spécialiste de l’histoire de la Méditerranée orientale entre l’époque d’Alexandre et la conquête islamique. Rédacteur en chef de la revue Syria, il est l’auteur notamment de D’Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant antique du IVe s. av. J.-C. au IIIe s. ap. J.-C. (2e éd., Fayard, 2003) ; Histoires grecques (Le Seuil, 2005) ; et avec Annie Sartre-Fauriat de Zénobie, de Palmyre à Rome (Perrin, 2014) et Palmyre, Vérités et légendes (Perrin, 2016).

animateur

  • Bernard Guetta - Journaliste et chroniqueur de politique étrangère à la matinale de France Inter.
11H30
TnBA
-
Salle Vitez

Les réseaux sociaux, alliés du djihadisme ?

En partenariat avec l’école de journalisme de l’IJBA

Twitter ou Facebook pour médiatiser ses actions à l’extérieur ; l’application Telegram pour communiquer en toute discrétion… Les responsables des groupes djihadistes maîtrisent les réseaux sociaux et les messageries cryptées dont ils ont fait des outils de propagande, de recrutement ou de communication. Les États et les acteurs privés du Net ont décidé de riposter. Question d’image pour les uns, d’efficacité dans la lutte contre les djihadistes pour les autres. Mais de quels outils disposent-ils ? Quelle est leur efficacité ? Et quel est le prix à payer pour le simple citoyen ?

intervenants

  • Anton Maria Battesti - Responsable des affaires publiques à Facebook France depuis 2013. Il a travaillé auparavant au Quai d'Orsay et à la CNIL ainsi qu'à l'ICANN en tant qu'expert.
  • Romain Caillet - Chercheur et consultant sur les questions islamistes. Historien médiéviste de formation, il est devenu spécialiste de la mouvance djihadiste contemporaine. Il a vécu de nombreuses années au Moyen-Orient ( trois ans au Caire, deux ans à Amman et près de cinq ans à Beyrouth). Il est l'auteur d'articles publiés dans des revues académiques et d'ouvrages collectifs dirigés par des universitaires renommés. Son expertise s’appuie à la fois sur ses solides connaissances en islamologie et sur un vaste réseau de contacts au sein de la mouvance djihadiste.
  • Matthias Fekl - Matthias Fekl, ancien de Normale Sup et de l’Ena, il a été (pendant le quinquennat de François Hollande) le plus jeune ministre de l’intérieur de la Vème République.

animateur

  • Nicolas Beau - Ancien journaliste au Monde et au Canard Enchaîné, directeur du site d'informations Mondafrique.
14H30
TnBA
-
Salle Vitez

Les guerres de religion du XXIe siècle

En partenariat avec La Croix

Ressources, territoires, alliances ou concurrences entre États restent des motivations importantes dans les conflits de notre temps. Mais ils pèsent moins lourd que les questions identitaires. Et parmi celles-ci, l’identité religieuse occupe une place primordiale jusqu’à parfois toutes les englober. C’est aussi vrai des conflits politiques, qu’ils soient internes ou transfrontaliers : aussi inattendu que cela puisse paraître au regard de la modernité, la frontière ami-ennemi est souvent une frontière religieuse.

intervenants

  • Jean-Claude Guillebaud - Journaliste au Monde (Prix Albert Londres), éditeur et essayiste. Son dernier livre a pour titre La foi qui reste (Ed. L'Iconoclaste, 2017)
  • Laurent Larcher - Responsable de la rubrique Afrique au service Monde du quotidien La Croix. Il a été nominé plusieurs fois au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre dans la catégorie presse écrite. Diplômé de l'EHESS, et de l'université Paris Sorbonne-Paris IV, il a été enseignant d'histoire dans le secondaire de 1992 à 1997. En 2011 il a fondé l'association Liberté pour l'esprit dont l'objet est de mettre en relation les intellectuels en zone de guerre avec leurs homologues occidentaux.
  • Ingrid Therwath - Politologue, spécialiste de l'Inde, journaliste et enseignante. Titulaire d'un master à l'université de Cambridge, Ingrid Therwath est docteure en sciences politiques. Elle a effectué son doctorat à l'Institut d'études politiques de Paris sur la diaspora indienne. Elle enseigne à Sciences Po depuis 2007. Journaliste à Courrier International depuis 2003, elle a été pendant plus de 10 ans responsable de la zone Asie du Sud pour cet hebdomadaire. Elle est l'auteure, notamment, de 2 ouvrages (collectifs) Internet en Asie (2013) et Etre jeune en Asie (2015). Un de ses sujets principaux de recherche est la mouvance nationaliste hindoue.

animateur

  • Sophie Ghérardi - Ancienne journaliste à Libération, Le Monde et Courrier international, co-fondatrice du site lefaitreligieux.com.
17H00
TnBA
-
Salle Vitez

LE GRAND ORAL : FRANÇOIS HOLLANDE
La mondialisation vue de l’Elysée

En partenariat avec les Rencontres Sciences Po Bordeaux / Sud Ouest

Quelques mois après son élection à la tête du pays, François Hollande rêve d’une mondialisation régulée par des normes environnementales et sociales. Il prêche également pour la création d’un Conseil de sécurité économique et sociale, sur le modèle du Conseil de sécurité de l’ONU, pour accompagner « les grandes révolutions économiques et régler les situations de crise ». A l’issue du quinquennat, retour sur ces années qui ont vu capoter le très controversé traité de libre-échange transatlantique, le fameux TAFTA, sur fond de Panama papers, de paradis fiscaux, d’optimisation fiscale pour les grands groupes transnationaux. Un regret, Monsieur le Président ?

Les questions seront posées à l’ancien président par un panel d’étudiants de Sciences Po Bordeaux.

Contact à Sciences Po Bordeaux : Jean Petaux, directeur de la communication
Nota : compte-tenu de l’affluence prévisible, le Grand Oral de François Hollande sera retransmis en direct à Sciences Po Bordeaux.

intervenants

animateur

  • Yves Harté - Journaliste (Prix Albert Londres), directeur éditorial à Sud Ouest.
10H00
IJBA
-
Amphi 1

Comment enquêter sur l’État islamique (auto-proclamé) sans épouser leur cause ?

Avec Romain Caillet, chercheur, spécialiste de l’islamisme radical

intervenants

  • Romain Caillet - Chercheur et consultant sur les questions islamistes. Historien médiéviste de formation, il est devenu spécialiste de la mouvance djihadiste contemporaine. Il a vécu de nombreuses années au Moyen-Orient ( trois ans au Caire, deux ans à Amman et près de cinq ans à Beyrouth). Il est l'auteur d'articles publiés dans des revues académiques et d'ouvrages collectifs dirigés par des universitaires renommés. Son expertise s’appuie à la fois sur ses solides connaissances en islamologie et sur un vaste réseau de contacts au sein de la mouvance djihadiste.
10H30
Librairie Mollat
-
Station Ausone

Où va la Russie avec Poutine ?

Avec Marie Mendras, politologue, spécialiste de la Russie

intervenants

  • Marie Mendras - Politologue au CNRS et au CERI-Sciences Po, enseigne à l’Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po Paris. Membre de la revue Esprit, elle écrit sur les relations de la Russie avec l’Europe et les Etats-Unis, le conflit en Ukraine, ainsi que sur les effets de l’autoritarisme poutinien sur la société russe. Parmi ses publications : Russian Politics. The Paradox of a Weak State (Hurst & Oxford University Press, NY, 2014); La confrontation Russie-Occident perturbe le système Poutine, Revue Défense Nationale, juin 2017.
12H00
IJBA
-
Amphi 1

2000 ans de mondialisation

Avec Christian Grataloup, universitaire, spécialiste de la géohistoire

intervenants

  • Christian Grataloup - Ancien élève de l’ENS Cachan, agrégé et docteur en géographie, successivement enseignant du secondaire, professeur de classes prépas, formateur d’instituteurs puis de PEGC, maître de conférences à l’université de Reims et finalement professeur à l’université Paris Diderot. Les recherches et les publications de Christian Grataloup se sont toujours situées à la charnière de la géographie et de l’histoire. La plupart de ses livres prennent au mot l’expression braudélienne de géohistoire, en particulier dans l’étude du temps long de la mondialisation et de sa traduction dans la pensée cartographique. Le Monde dans nos tasses. Trois siècles de petit-déjeuner (Ed.Armand Colin, 2017) est son dernier ouvrage.
14H30
IJBA
-
Plateau TV

Sommes-nous devenus esclaves de nos téléphones portables ?

Avec Philippe Vion-Dury, spécialiste des nouvelles technologies et de leur impact

intervenants

  • Philippe Vion-Dury - Essayiste et journaliste indépendant, spécialiste des questions de société et des nouvelles technologies. Son essai La nouvelle servitude volontaire est paru aux édition Fyp fin 2016. Il collabore à la revue Socialter.