Bye Bye la mondialisation. Bonjour la relocalisation

14H00
TnBA
-
Salle Vitez

En partenariat avec Sud Ouest

« Avant même la pandémie, la mondialisation battait déjà de l’aile, affaiblie par la crise financière [de 2008] puis par la guerre commerciale sino-américaine », pouvait-on lire récemment dans les colonnes de The Economist. La pandémie et la fermeture des frontières qui l’accompagne va-t-elle l’achever ?  Les statistiques récentes témoignent que le monde insouciant d’avant la crise, synonyme de frontières ouvertes, de commerce sans entrave n’est pas près de revenir. Faut-il s’en réjouir au nom d’une réindustrialisation dont on est loin de voir les contours ? « Dites au revoir à la mondialisation et craignez ce qui va la remplacer », concluait l’hebdomadaire libéral.

intervenants

  • Lucile SCHMID - Vice-présidente de La fabrique écologique, co-fondatrice du prix du roman d’écologie
  • Louis SCHWEITZER - Ancien président de Renault
  • Anaïs VOY-GILLS - Docteure en géographie de l’Institut français de Géopolitique

animateur