Fake news et complotisme à tous les étages

16H30
TnBA
-
Salle Vitez

En partenariat avec l’AFP

Au lendemain de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, la tour Eiffel a été illuminée aux couleurs de l’Algérie ; la France s’est engagée à restituer l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne ; Emmanuel Macron est responsable de l’incendie de Notre-Dame de Paris… Les fake news fleurissent sur les réseaux sociaux et internet. D’une certaine façon ils ont libéré la parole qui peut s’exprimer sans filtre et se répandre comme une traînée de boue. De leur côté, Google, Tweeter, Facebook jurent la main sur le cœur qu’ils font le maximum pour débusquer et éliminer les propos insensés tandis que la presse traditionnelle, accusée de tous les maux, assure leur donner la chasse. Les choses sont-elles aussi simples ? Que faire quand le mauvais exemple vient d’en haut, d’un chef d’État par exemple ?