Un nouveau monde plus vert ?

14H00
TnBA
-
Salle Vitez

En partenariat avec le site The Conversation

Ne parlez pas de transition écologique à Hubert Védrine – le mot renvoie aux seules questions d’énergie ! Ni même d’écologie, trop statique. Dans son dernier essai, Et après (Fayard, 2020), écrit pendant le confinement, il propose « écologisation » (par référence à industrialisation). Le mot n’est pas facile à prononcer mais rend mieux compte, selon lui, d’une politique de longue haleine qui devrait irriguer les activités humaines. Il faut « écologiser » l’agriculture, l’industrie, les transports. Bref, tout ou presque. Et le faire de façon progressive, rationnelle, scientifique. Qu’en pense-t-on de l’autre côté de l’Atlantique ?