8H30
 

Ouverture officielle

Par Alain ROUSSET, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Bernard GUETTA, président d’honneur des Tribunes de la presse, Anne BISAGNI-FAURE, rectrice de l’Académie de Nouvelle-Aquitaine.

09H00
 

Et après ? Un nouveau monde ?

En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine

La pandémie a saisi de stupeur le monde. Alors même que l’épidémie est loin d’être stoppée, des voix s’élèvent dans tous les pays et plaident en faveur d’un autre monde. Remettant en cause bon nombre de certitudes, ils réclament des changements radicaux, des priorités autres. Il faut tout changer, affirment-ils. D’autant qu’à l’angoisse de la pandémie sont venues s’ajouter d’autres peurs : le dérèglement climatique, la perte de la biodiversité… Doit-on se retrousser les manches ? Ou faire comme si de rien n’était ?

Intervenants

  • Bernard GUETTA - Parlementaire européen, journaliste et écrivain (Dans l’ivresse de l’Histoire)
  • Etienne KLEIN - philosophe des sciences et directeur de recherches au CEA
  • Cécile RENOUARD - religieuse de l’Assomption, présidente du Campus de la transition
  • Joëlle ZASK - Spécialiste de philosophie sociale, enseigne au département de philosophie de l’université d’Aix-Marseille. Derniers livres, Quand la forêt brûle (2019) et Zoocities (2020), Ed.Premier Parallèle

Animateur

  • Didier POURQUERY - Journaliste, président du site The Conversation.
10H00
 

Demain, malades du dérèglement climatique ?

En partenariat avec Cap Sciences

Le dérèglement climatique est le facteur le plus grave qui menace notre santé. Son influence devient aussi capitale que celle de notre patrimoine génétique. L’ordre darwinien traditionnel ne vaut plus. 

Avec Bernard SWYNGHEDAUW, ancien directeur de recherches à l’INSERM

10H45
 

Avec la pandémie, une épidémie de fake news

En partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Bordeaux

L’Organisation mondiale de la Santé a parlé d’ « infodémie mondiale » à propos des fausses informations colportées depuis le début de la pandémie. Cela a commencé par la Chine accusant les Etats-Unis d’être à l’origine de la pandémie avant que les Etats-Unis n’évoquent un virus échappé d’un laboratoire chinois. Ont suivi quantité d’autres fake news se propageant partout… Quels sont les outils pour se prémunir ? Est-ce que l’intelligence artificielle peut nous aider ?

Intervenants

Animateur

  • Stéphane COURGEON - Journaliste
11H45
 

Plaidoyer pour la science

En partenariat avec Cap Sciences

« Comment garder le goût du vrai – celui de découvrir, d’apprendre de comprendre » s’interroge le philosophe des sciences Etienne Klein dans son dernier essai Le goût du vrai (Tracts, n°17, Gallimard). La crise sanitaire, selon lui, a montré que les vérités scientifiques les mieux établies pèsent peu face à l’inculture et à l’argument d’autorité.  Avons-nous renié l’héritage des Lumières.

Pour l’interroger Didier POURQUERY, journaliste, président du site The Conversation

12h45
 

Comprendre l’épidémie

En partenariat avec Fondation Bordeaux Université

Un microbe, un virus ne font pas l’épidémie. Ce qui la provoque c’est la diffusion du microbe dans la population. Le constat peut paraitre bien alarmant à l’heure de la mondialisation. Mais l’homme dispose de ressources pour répondre à la menace, nous apprend l’Histoire.

Avec Norbert GUALDE, immunologue, ancien professeur à l’Université de Bordeaux et enseignant dans des universités américaines

13H30
 

Bye bye la mondialisation. Bonjour la relocalisation

En partenariat avec Sud Ouest

« Avant même la pandémie, la mondialisation battait déjà de l’aile, affaiblie par la crise financière [de 2008] puis par la guerre commerciale sino-américaine », pouvait-on lire récemment dans les colonnes de The Economist. La pandémie et la fermeture des frontières qui l’accompagne va-t-elle l’achever ?  Les statistiques récentes témoignent que le monde insouciant d’avant la crise, synonyme de frontières ouvertes, de commerce sans entrave n’est pas près de revenir. Faut-il s’en réjouir au nom d’une réindustrialisation dont on est loin de voir les contours ? « Dites au revoir à la mondialisation et craignez ce qui va la remplacer », concluait l’hebdomadaire libéral.

Intervenants

  • Lucile SCHMID - Vice-présidente de La fabrique écologique, co-fondatrice du prix du roman d’écologie
  • Louis SCHWEITZER - Ancien président de Renault
  • Anaïs VOY-GILLIS - Docteure en géographie de l’Institut français de Géopolitique

Animateur

  • Didier POURQUERY - Journaliste, président du site The Conversation.
14H30
 

Covid-19 : un électrochoc salutaire ?

En partenariat avec la librairie Mollat

Carte blanche à Gilles BOEUF

Biologiste de formation et président du Conseil scientifique de l’Agence française pour la biodiversité, Gilles Bœuf est un homme résolument optimiste. S’il ne cache pas la colère que lui inspire « l’irresponsabilité » de l’homme, l’ancien directeur du Muséum national d’histoire naturelle ne baisse pas les bras. A ses yeux, la pandémie peut « provoquer l’électrochoc collectif dont l’humanité a besoin »

15H15
 

La fatigue démocratique : des remèdes, docteur ?

En partenariat avec Sud Ouest

Les Français plébiscitent la démocratie. Ils sont attachés au système et le disent dans tous les sondages d’opinion. Pourtant, ils se déplacent de moins en moins pour aller voter. Est-ce à dire que ce sont les modalités de la démocratie qui posent problème ? Son accaparement supposé par une élite ? Ou le mal est-il plus profond ? Comment analyser le populisme ambiant qui gagne du terrain, et pas seulement en France ?

Intervenants

Animateur

  • Christophe LUCET - Journaliste à Sud Ouest
16H30
 

Des États endettés jusqu’au cou : où est le problème ?

En partenariat avec Bordeaux Métropole

La dette publique française frisera 120% du Produit intérieur brut à la fin de l’année. Pourquoi ne pas faire une croix – à l’échelle européenne – sur une portion de cette dette, celle détenue par la Banque centrale européenne ? « Parce que c’est interdit par les traités », disent les uns. La BCE ne peut pas annuler la dette. Faux, archi-faux, rétorquent les économistes les moins orthodoxes. La BCE peut, elle doit le faire. Par un simple jeu d’écriture. Personne ne serait lésé et cela donnerait de l’oxygène aux États pour investir. Un débat capital.

Intervenants

  • Sylvie GOULARD - Sous-gouverneur de la Banque de France
  • Aurore LALUCQ - Économiste et eurodéputée (Groupe Socialistes et Démocrates)
  • Benjamin LEMOINE - Sociologue, chercheur au CNRS et à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales

Animateur

  • Didier POURQUERY - Journaliste, président du site The Conversation.
17H45
 

La Culture est morte ! Vive la culture !

En partenariat avec l’Opéra national de Bordeaux

Jamais au grand jamais le monde de la culture n’avait connu un coup d’arrêt aussi brutal que celui lié à la pandémie. Aujourd’hui, comment retisser les fils ? Que faire pour redonner au public le goût de retourner dans des salles désertées ? Faut-il relancer la culture comme on relance l’économie, à grands coups de milliards ? La question se pose alors que les pratiques cultuelles des Français évoluent profondément : moins de livres et de musées, plus de vidéos et de musique. 

Intervenants

  • Marc JEANCOURT - Directeur du théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Chatenay-Malabry
  • Olivier LOMBARDIE - Administrateur général de l’Opéra national de Bordeaux
  • Constance RUBINI - Directrice du Musée des arts décoratifs et du design, Bordeaux

Animateur

  • Philippe THUREAU-DANGIN - Directeur de la revue Papiers/La revue de France Culture